Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

La sécurité et santé au travail

Journée Mondiale sur la sécurité et la santé au travail |

La sécurité au travail et la santé en entreprise sont devenues avec la prise de conscience face aux risques, un domaine incontournable. Son obligation concerne non seulement la sécurité et la santé sur un plan physique mais aussi sur un plan mental et peut revêtir diverses formes : harcèlement sexuel ou moral, accidents de travail, et bien d’autres.

Quelques chiffres clés de la Dares (direction du ministère du Travail qui produit des analyses, des études et des statistiques sur les thèmes du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social) :

  • En 2017, encore 11 % des salariés exposés à au moins un produit chimique cancérogène.
  • Les troubles musculosquelettiques (TMS) constituent de loin la première cause de maladies professionnelles (MP) indemnisées puisqu’ils représentent 88 % de l’ensemble des 50 000 MP reconnues en 2018. Au total, sur cette même période, il est recensé 10,8 millions de journées de travail perdues du fait d’arrêts de travail liés aux TMS.
  • En 2016, 24 % estiment que leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur et 37 % s’estiment mal ou très mal payé au vu du travail réalisé.

En effet, la plupart des entreprises qualifie ce dispositif de santé et sécurité de contrainte règlementaire voire financière. En réalité, il s’est révélé être au contraire un atout car s’inscrivant dans une démarche de prévention. En guise d’exemples, mettre en place des règles de sécurité et de santé au travail peut contribuer à une amélioration de la performance de l’entreprise, une réduction considérable d’arrêts de travail causé par des accidents qui auraient pu être évités, mais aussi à l’instauration d’une ambiance de travail positive.

               Des salariés épanouis dans un environnement sain.

De façon générale, la qualité de vie au travail participe à l’amélioration de la santé physique et mentale des collaborateurs.

A cet effet, l’employeur doit veiller à la santé et à la sécurité de ses salariés grâce à un certain nombre d’obligations qui ont été édictées. C’est l’article L4121-1 qui rappelle le principe :

« L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

1° Des actions de prévention des risques professionnels, y compris ceux mentionnés à l’article L. 4161-1 ;

2° Des actions d’information et de formation ;

3° La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes. »

On comprend aisément l’importance de l’information et de la formation du salarié qui doit ainsi veiller à sa sécurité mais aussi à celle de ces collègues.

C’est pourquoi des mesures ont été mises en place afin de permettre au salarié d’alerter immédiatement l’employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection (article L4131-1 Code du travail).

Enfin! la sécurité et santé au travail est l’affaire de tous.

Rachel BASSENE

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*